« LA CATRINA », … 100 ans déjà

Littéraire, sous la forme de poèmes funèbres (cavaleras literias), de figurines ou de caricatures de personnages, de squelettes habillés, la « Calavera » est avant tout une décoration.

Une décoration utilisée durant la fête des morts mexicaine, un crâne. Un crâne de forme humaine qu’on offre en hommage à un mort ou qu’on donne à un proche.

Memento Mori

2012… Il y a cent ans, naissait « La Catrina », personnage créé par l’artiste caricaturiste Jose Guadalupe Posada.

Déclinaison du mot Catrin, qui signifie dandy, la Catrina représente le squelette d’une femme, bourgeoise mexicaine, portant un élégant chapeau de dame française aux plumes d’autruches. Memento Mori, cette figure de la culture mexicaine nous renvoi aux Vanités oeuvres européenes. Et nous rappelle que la classe sociale ne fait aucune différence face à la mort.

Figure emblématique de « el dia de los muertos », comme l’est la calavera, l’exposition Calaver’Arts profite de rendre hommage également au personnage de la Catrina, qui fête ses cent ans cette année. Et à son créateur, José Guadalupe Posada.

 

« LA CATRINA »

Bajo la forma de poemas fúnebres (calavera literaria), figuras o caricaturas de personajes, de esqueletos vestidos, la ‘’Calavera’’es ante todo una decoración.

Una decoración utilizada durante la fiesta de los muertos mexicana.

Un cráneo de forma humana que obsequian en homenaje a un muerto o es ofrecida  a una persona  próxima

Memento Mori

En 2012, hizo 100 años del nacimiento de ‘’La Catrina’’, personaje creado por el artista caricaturista   Jose Guadalupe Posada.

El nombre Catrin, significa dandy.

La Catrina representa el esqueleto de una mujer burguesa mexicana, la cual porta un elegante sombrero de mujer francesa con plumas de avestruz.

Esta figura de la cultura mexicana nos transporta a las vanidades obras europeas.

Y nos recuerda que las clases sociales no son diferentes cuando están cara a cara con la muerte

La calavera es sin duda la figura emblemática del día de los muertos… por ese motivo la exposición de Calaver’Arts aprovechando el centenario de ‘’La Catrina’’ quiere rendirle homenaje así como a su creador Jose Guadalupe Posada.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s